least

laboratoire écologie et art pour une société en transition

news

Le samedi 20 avril dernier, dans le cadre du festival genevois EXPLORE DEMAIN, least s’est présentée à travers deux propositions artistiques en lien avec la nourriture et sa préparation.

Tout d’abord, Adrien Mesot nous a guidé dans la cueillette d’herbes sauvages comestibles dans un exercice d’attention et de prise de conscience. Les participant·e·x·s ont ainsi pu observer, sentir, toucher et goûter leur environnement proche dans une atmosphère de partage de connaissances.

Laetitia Pascalin a invité à se rassembler autour d’une longue table et à broder une nappe collectivement, créant ainsi un espace pour tisser des histoires et des liens communautaires tout en dégustant la cueillette.

Dans le cadre de Territoire en Recherche 2024-2026, least est partenaire du projet ECSCo: une recherche CITÉ-HES-SO, en collaboration avec l’HEPIA, la HEAD – Genève et l’Office cantonal de l’agriculture et de la nature (OCAN). La recherche a pour but d’évaluer les communs du Parc Rigot via des actions déjà menées en développant la gestion à long terme du lieu par la nouvelle communauté usagère (IHEID, Collège Sismondi, Centre d’hébergement collectif de Rigot - Hospice général, etc.). De plus, le projet cherche à élaborer des pistes méthodologiques pour essaimer ces expériences à d’autres espaces et quartiers du territoire du Grand Genève dans le but de favoriser le développement d’une ville vivante et viable.

Du Palais de Tokyo, à Paris, à least, à Genève, des structures culturelles en Europe s’inspirent de la permaculture – modèle agricole qui travaille avec et non contre les écosystèmes – pour se renouveler. Un article paru dans L'hebdo, quotidien de l'art.

least est une association qui accompagne des démarches artistiques, scientifiques, écologiques, sociales et participatives afin d’activer la conscience collective et la résilience de notre « système Terre » : nous pensons que tout, à commencer par nos pratiques, nos métiers, nos habitudes, et notre quotidien tout entier, est à réévaluer et à (re)créer.

Le programme de least accompagne cette transition, en proposant des outils pour développer la pensée et l’action collectives afin de changer les mentalités et le monde. Établie en Suisse, mais soucieuse de l’interdépendance environnementale avec l’Europe du Sud, least active des partenariats pour permettre des connexions réelles avec les territoires, en concevant des résidences et des projets profondément ancrés dans la réalité.

transdisciplinarité

least réunit des scientifiques, des artistes, des penseur·euse·x·s et la société civile pour partager savoirs et savoir-faire. least met en commun idées, connaissances, compétences et outils pour ancrer dans la durée de nouvelles stratégies positives.

projets au long cours

least diffuse une écologie de production qui redéfinit le métier de l’artiste axé sur la recherche et situé sur un territoire afin de favoriser la participation, l’assimilation et l’identification aux projets: un processus qui nécessite du temps et de la fluidité, différent des modèles de production habituels.

cocréation

least encourage une forme d’art sans public, préférant la notion de «communauté participante». Les associations, les jeunes générations, les acteur·rice·x·s locaux et les citoyen·ne·x·s prennent part aux processus créatifs orientés sur des questions environnementales et sociales.

apprentissage

least permet la création d’un modèle commun et circulaire de connaissances, stimulant l’échange entre pairs et le mentorat artistique transgénérationnel par la pratique en proposant des bourses de résidence à de jeunes artistes locaux.

projets

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir des contenus sur nos activités, nos inspirations et nos derniers articles !

contact

least

4, rue du Beulet
CH-1203 Genève

contact@least.eco